[Test] Dragon Ball Xenoverse 2 sur Xbox One

dx2ban

Ca y est, je suis enfin sorti de la salle du temps après avoir doser ce nouveau Dragon Ball Xenoverse 2 pendant plus d’une centaine d’heures. Alors, comme dans le précedent opus, il s’agira de créer son personnage parmi 5 classes différentes : les saiyans, les humains, les nameks, les majins ainsi que la race des freezers. Et les développeurs n’ont pas fait les choses à moitié puisque l’on vous demandera si vous désirez récupérer vos données de Dragon Ball Xenoverse premier du nom. Mais dans quel but ? Et bien, votre personnage est reconnu en tant que héros et fera même quelques apparitions; et ce sera aussi l’occasion de récupérer quelques bonus pour bien débuter la partie. Mais revenons à nos saiyans. Pour ne rien changer, vous êtes une fois de plus un patrouilleur du temps, et à l’aide de Trunks vous allez devoir « réparer » des moments de la trame scénaristique qui ont été modifiés par les grands méchants. Et parmi eux se trouvent des têtes bien connues si vous avez vu les OAV, on citera par exemple Slugh, Thalès, Cooler, Bardock en tenue de Time Breaker (Dragon Ball Heroes), Janemba, Broly et bien évidemment le duo Mira/Towa pour contrôler le tout. 

image-53 image-54

En comparaison avec le premier opus, Dragon Ball Xenoverse 2 permet de se promener dans une ville géante appellée Conton City. C’est là que vous pourrez vous faire des amis, progresser dans le scénario, monter de niveau, participer aux quêtes parrallèles (les quêtes annexes), suivre des entraînements avec vos maîtres, réaliser des quêtes bonus pour des personnages connus, jouer à des mini-games, accéder aux boutiques pour acheter de nouvelles tenues, des items et des techniques, mais aussi participer aux toutes nouvelles quêtes expertes où il est conseillé d’être à 6 joueurs car la difficulté est au rendez-vous. De temps à autres, vous aurez même des quêtes de raid où les joueurs n’auront pas d’autres choix que celui d’être au niveau 80 tout en étant équipé des meilleurs techniques disponibles. La taille de la map et toutes ses petites quêtes dispersées ici et là raviront les fans du manga à coup sûr. Et bien entendu, vous pourrez toujours invoquer le dragon Shenron afin de réaliser un voeu parmi une liste prédéfinie mais pour ça il va falloir partir à la recherche des fameuses 7 boules de crystal.   

image-52 image-55

Difficile de ne pas mentionner le gameplay lorsque l’on parle d’un nouveau jeu Dragon Ball puisque c’est le point principal qui fera de lui un jeu digne de la série ou pas. Et sur ce plan là, quelques efforts ont été fait même si la partie technique vient encore entâcher le tableau avec une caméra qui fait des siennes. D’entrée de jeu, on note une amélioration au niveau de la gestion de la bar de stamina, de l’équilibrage par rapport au premier opus, mais aussi des téléportations. Pour le reste les combos à base de coups faibles/forts, les kikohas et les poursuites sortent toujours aussi bien sauf quand la caméra part en vrille lors des combats affichant plusieurs personnages à l’écran ou bien quand le lag prend le dessus lors des parties en ligne. Malgré tout, il faut préciser que les combats passent désormais en 60fps et du coup le dynamisme monte d’un cran. Les coups et les téléportations s’enchaînent, la bande son est excellente surtout la musique des entraînements et celle de la création des personnages, le contenu est au rendez-vous avec une mine de choses à obtenir un peu partout dans la ville. Finalement, ce Dragon Ball Xenoverse 2 fait partie des « bons jeux Dragon Ball » avec un petit côté MMO encore plus développé et qui n’est pas pour déplaire. Du coup, on s’impatiente déjà à l’idée de voir ce que les développeurs ont prévus pour la suite puisqu’il est possible de soumettre ses idées via un site spécifique, et je trouve ça plutôt génial  !!!

Meteora Cedric

Publicités