[Test] Assassin’s Creed Origins

Dans le dernier Assassin’s Creed Origins, vous dirigez Bayek, un Medjaÿ de Siwa à l’époque de l’Égypte ancienne où la confrérie des assassins n’existe pas encore. Accompagné par Aya, son épouse qui est une agente de Cléopâtre et qui sait manier les doubles lames, notre héros n’hésitera pas à parcourir l’Égypte entière pour retrouver les responsables de la mort de leur fils. Si le scénario paraît plutôt simple au départ, celui-ci prends de l’ampleur au fil de l’aventure à un tel point que l’on finit par s’accrocher totalement au couple de Siwa. Mais la grande surprise de ce nouvel opus ne vient pas que de là, cet Assassin’s Creed est totalement différent et mieux… à des années lumières des opus précédents. Cette fois-ci, Ubisoft nous propose une map immense à explorer avec un système de combat à la Dark Souls, un aspect RPG avec des pièces d’équipements à collecter, des compétences à obtenir avec des points à distribuer en montant de niveau. En bref, un gameplay entièrement revu à la hausse et moins buggé que les opus précédents; cela se ressent dès que vous essayer de grimper sur des parois ou simplement lorsque vous combattez avec un groupe d’ennemis. Pour tout vous dire, je n’aurais jamais cru m’accrocher autant à un jeu de la série des Assassin’s Creed mais Ubisoft m’avait déjà surpris avec l’excellent Watch Dogs 2 après le goût amer que m’avait laissé le premier opus.

Dès le début, j’ai eu cette sensation immense sensation de liberté en explorant la map de Assassin’s Creed Origins. Vous ne voulez pas avancer dans la quête principale ? Pas de problème, des personnages proposent des quêtes annexes intéressantes la plupart du temps avec de bonnes récompenses. Vous pourrez aussi partir avec votre monture pour chercher des tombes, des trésors, partir à la chasse, explorer la map, admirer le paysage puisque le jeu est visuellement magnifique, attaquer des camps ennemis et bien évidemment découvrir les nombreux secrets enfouis dans les profondeurs de l’Égypte. Mais avant de partir en promenade aux quatres coins de la map, il faudra tout de même renforcer votre personnage puisque certaines zones ont des ennemis de plus haut niveau, n’espérez donc pas aller au bout de la map pour tuer tout ce qui bouge avec votre Bayek de niveau 1 et son équipement de base. D’ailleurs, même avec un bon équipement, il faut faire attention face à un groupe d’ennemis car les combats sont désormais plus techniques. Avec un feeling similaire à la série des Dark Souls, vous pourrez donner un coup faible, un coup fort, vous protéger en tournant autour de l’adversaire, réaliser des contres et de nombreuses techniques que vous aurez débloquer dans l’arbre des compétences. Vous l’aurez compris, spammer un bouton, ça ne fonctionnera pas dans Assassin’s Creed Origins.

Les menus sont clairs et précis, vous pouvez organiser vos quêtes, voir vos prochaines cibles, marquer votre destination sur la map afin de diriger automatiquement votre monture mais pas que ça, c’est aussi l’endroit où vous allez gérer votre équipement puisque la personnalisation est un élément important de ce nouvel opus. Ainsi, vous aurez l’occasion de changer de tenue, de monture, d’améliorer votre équipement avec des matières premières récoltées pendant la chasse ou au magasin (ndlr: grâce à un skill spécifique) et bien évidemment de vous équiper des armes que vous trouverez au hasard lors de votre aventure. Il peut s’agir d’épées, de boucliers, des épées doubles ou incurvées, des massues, des sceptres, des batons, des arcs, des lances, etc, avec chacune un degré de rareté et des skills différents. Vous pourrez par exemple tomber sur un bouclier légendaire de la Méduse qui absorbe les dégâts et qui endort vos adversaires lorsqu’ils portent des coups sur votre bouclier. Les compétences ne sont pas en reste un arbre général qui se subdivise en 3 branches : Guerrier, Chasseur et Clairvoyant. Le point positif c’est que Ubisoft a vraiment fait l’effort de proposer des compétences sympathiques comme par exemple le fait de contrôler une flèche au ralenti, de lancer une arme sur un second adversaire après un meurtre pour enchaîner les adversaires ou encore d’infecter des cadavres pour empoisonner tout ceux qui oseront s’approcher.   

Mais Assassin’s Creed Origins propose un système particulièrement unique pour repérer les lieux environnants, un moyen que les joueurs ont pu découvrir pendant l’E3 2017. En effet, Bayek peut utiliser son aigle Senu pour détecter tout ce qui se trouve au sol depuis les airs et vous le contrôler totalement comme une sorte de drône que ce soit en mode stationnaire pour marquer des objectifs ou en mode « pointe de vitesse » si votre but est juste de voler dans le ciel et admirer la vue. Senu vous assistera parfois pendant la chasse en tuant un animal faible (ndlr: pas un lion, faut pas déconner non plus) ou en harcelant des ennemis pendant le combat. Vous pourrez également compter sur des événements réguliers in-game pour obtenir quelques armes rares, c’est le cas de l’épreuve d’Anubis qui sera terminé au moment où cet article sera publié. Il s’agit d’un combat plutôt difficile contre un Dieu énorme pour lequel il faut être préparé avec un bon équipement et le niveau maximum mais ceci dit, ça n’a pas été insurmontable vu que je l’ai eu du premier coup. Alors les amis, c’est assez incroyable de voir ce que Ubisoft a réussi à faire avec la série des Assassin’s Creed mais visiblement ils ont réussis à redorer le blason de la série avec de l’or pur. Je pense que vous l’aurez compris, j’ai été totalement conquis par Assassin’s Creed Origins qui est véritablement l’un de mes jeux favoris cette année.

Meteora Cedric

Publicités

[Test] Valkyria Revolution sur Xbox One


Si vous jouez aussi sur Playstation, vous avez peut-être eu la chance de découvrir la série des Valkyria Chronicles, une sorte de RPG qui misait avant tout sur son côté tactique. C’était assez particulier à l’époque car vos déplacements vidaient progressivement votre jauge d’action et, du coup, il fallait s’approcher des ennemis de façon à éviter d’encaisser les tirs ennemis pendant leurs tours. Alors, pour rappel, ce premier opus a eu droit à un remake l’année passée sur Playstation 4. J’ai eu aussi l’occasion de jouer à Valkyria Chronicles 2 sur PSP lors de sa sortie en 2010 mais le 3ème épisode (qui était également sur PSP) n’a jamais été traduit par contre. La grande surprise de cette année pour moi, ça a été l’annonce de Valkyria Revolution en Europe mais en plus avec une sortie prévue sur Xbox One; la console qui manque cruellement de RPG japonais. Autant dire que j’étais vraiment impatient d’essayer ce spin-off qui, précisons-le, n’est pas une suite des anciens opus de la série.

Mais parlons un peu du scénario. Dans Valkyria Revolution, vous incarnez Amleth Gronkjaer, le capitaine des Vanargand qui est une équipe de soldats d’élite du Royaume de Jutland où chacun des membres se sont spécialisés dans un domaine particulier. Leur objectif est non seulement de libérer le royaume de Jutland mais aussi d’éliminer le Valkyria de l’empire de Rus. En fait, il faut savoir que l’empire de Rus oppresse le royaume de Jutland ainsi que ses contrées environnantes, mais qu’ils ont aussi un demi-dieu (Valkyria) en tant qu’allié. Pour rajouter de l’huile sur le feu, le village de nos héros avait été détruit lorsqu’ils étaient plus jeune, l’une des raisons pour lesquelles ils se sont « développer » pour préparer leur vengeance et la libération du royaume de Jutland. C’est assez complexe à expliquer car les dialogues sont assez longs et nombreux, et il y a énormément d’éléments à expliquer mais c’est l’un des points forts du jeu.   

Il faut donc suivre attentivement tout au long du jeu mais, pas de panique si vous voulez consulter les détails sur certains points, il est possible de le faire grâce à deux PNJ qui tiennent des bouquins juste après l’écran titre. Le personnage de gauche s’occupe de la partie « encyclopédie » tandis que le personnage de droite vous permet de continuer votre partie. Mais le point le plus important selon moi, la plus grande différence avec la série originale des Valkyria Chronicles, c’est le gameplay qui mélange les aspects stratégiques et combat en temps réel. Ici, vous contrôlez vos personnages en permanence et vous pouvez établir des stratégies comme, par exemple, vous cacher derrière un mur, vous mettre à couvert pour éviter les tirs, donner des ordres pour attaquer d’une certaine manière, customiser vos alliés et beaucoup d’autres. Foncer dans le tas ? Bien sûr, vous pouvez le faire, mais ça risque de ne pas fonctionner du tout quand vous arriverez au second chapitre; d’autant plus que vous viderez votre jauge d’action bêtement pour vous retrouver avec un personnage qui ne peut plus attaquer pendant quelques secondes.

Maintenant, sur la partie technique, il faut savoir que les graphismes de Valkyria Revolution ont été fait grâce à un moteur graphique spécifique qui permet de proposer des traits « dessinés ». Ceci dit je trouve que les Valkyria Chronicles étaient beaucoup plus représentatifs de ce que permettait de faire ce fameux moteur graphique, je vous invite à aller voir des vidéos et vous verrez de quoi je parle, on avait vraiment cette impression d’avoir un effet « dessin ». Par contre, en ce qui concerne la bande son de Valkyria Revolution, elle est juste magnifique et c’est pas étonnant vu que l’on retrouve Yasunori Mitsuda aux commandes (Chrono Trigger, Xenoblades Chronicles, Xenogears, Chrono Cross, etc), un grand compositeur de l’univers des j-rpgs. Finalement, j’ai aimé le scénario de Valkyria Revolution, son atmosphère, sa bande son mais le gameplay un peu moins. J’aurais préféré que les développeurs partent dans une seule direction en proposant un jeu tactique comme avant même si, précisons-le, c’est un spin-off et ils ont voulu essayer quelque chose de nouveau. 

Meteora Cedric

Le système des réquisitions (REQ) de Halo 5: Guardians

haloREQban

1) Introduction


Comme vous le savez déjà, Halo 5: Guardians sera disponible le 27 octobre 2015 en exclusivité sur Xbox One, et on aimerait absolument vous parler en détail du fameux système des réquisitions !!! En effet, le système des requisitions (REQ) est l’une des grandes nouveautés de Halo 5: Guardians qui récompensera les joueurs selon le temps passé en mode multijoueur. Vous pourrez ainsi collectionner plus de 1000 cartes REQ à la sortie du jeu qui seront liées à de nombreuses récompenses tels que de nouvelles armes, des véhicules, des poses, des assassinats, des skins, des emblèmes, des boosts, des viseurs, ainsi que de nombreux éléments de personnalisation pour vos armures. Si vous ne comprenez pas à quoi je fais allusion, jetez d’abord un coup d’oeil à la vidéo ci-dessous.

Alors, ça a l’air génial, n’est-ce pas ? Et bien c’est justement pour ça que j’aimerais vous parler du système des réquisitions (REQ) en détail. Pour vous expliquer comment le système REQ a été inventé, il faut savoir que parmi les membres de 343 Industries, il y a énormément de fans des Trading Card Games tels que Magic the Gathering, Hearthstone et bien plus encore. Il n’est donc pas rare de les voir jouer au bord d’une table dans la cantine. C’est ce qui va finalement pousser les développeurs à créer le système des cartes REQ; un système de récompense ambitieux qui permettrait aux joueurs de collectionner des cartes avec des items rares. Les développeurs voulaient absolument que les joueurs ressentent cette sensation de joie et d’excitation lorsque vous déballez un paquet de carte. Le développement du système des cartes REQ a donc débuté en 2012 et avait pour but de rajouter un nouvel élément de gameplay suffisamment intéressant et profond que pour pouvoir s’unifier naturellement à l’écosystème de Halo 5: Guardians.

2) Lexique


Mais avant de rentrer dans le vif du sujet, voici un petit lexique contenant les termes techniques du système REQ :

Réquisition (= REQ):  Une réquisition est un item déverrouillable qui peut représenter une arme, une armure, un skin, un assassinat, des animations, et beaucoup d’autres.

Les points REQ : Les joueurs peuvent remporter des points de réquisition après chaque match dans les modes multijoueurs Arena ou Warzone. Ces points pourront être utilisé dans les stations REQ pour acquérir des packs de cartes REQ pouvant contenir des items très rares.

Les cartes REQ : Elles varient selon le type et la rareté. Les cartes REQ offrent une énorme variété d’items incluant des items à usage unique mais aussi des items permanents. Afin de préserver l’équilibrage du mode Arena, vous pourrez uniquement utiliser les items cosmétiques dans ce mode. Le mode Warzone autorise l’utilisation de n’importe quelle carte REQ dont les fameux boosts ainsi que les armes améliorées.  

Les packs REQ : Chaque pack contient une variété de cartes donnant accès à de nouveaux items. Vous pourrez obtenir plusieurs variantes de packs dans les stations REQ grâce aux points que vous aurez remporter  en mode Warzone et Arena.  Notez qu’il sera possible d’acheter des packs avec de l’argent réel et qu’une partie de la somme récoltée sera utilisée pour le prix du championnat du monde de Halo.

Les stations REQ : Les joueurs pourront accéder aux stations REQ directement via le Spartan HUB afin d’acheter des packs REQ. Pas de panique les amis, vous pourrez acheter tout vos packs avec des points de réquisitions en jouant normalement, il ne sera pas nécessaire de payer quoi que ce soit.

La collection REQ : La collection REQ permet tout simplement d’observer toutes vos cartes disponibles dans un seul et même lieu. Vous pourrez ainsi filtrer la liste de vos cartes REQ selon le type de cartes ou bien encore la rareté. Il sera même possible de voir les cartes que vous ne possédez pas encore ou vendre vos doubles pour acheter de nouveaux packs dans les stations REQ.

3) Les différents types de cartes REQ


Maintenant que vous avez compris comment obtenir des cartes REQ, il est temps de parler des cartes de réquisition en détail. Il existe en fait deux types de cartes différents :   les cartes à usage permanent que vous allez pouvoir conserver après usage, et les cartes à usage unique qui ne peuvent être utilisées qu’une seule fois. Ci-dessous, vous pouvez voir que la carte Helljumper à gauche est un casque (Mjolnir ODST) pour votre Spartan que vous conserverez après usage alors que la carte de droite permettra d’utiliser le sniper Nornfang qu’une seule et unique fois. De plus, la carte de droite n’est utilisable qu’en mode Warzone dans le sens où elle pourrait modifier l’équilibrage du mode multijoueur. La carte de gauche, par contre, n’est qu’un élément purement cosmétique et pourra donc être utilisé en mode Warzone et en mode Arena.

3.1) Cartes avec éléments permanents utilisables seulement en mode Warzone

Voici quelques exemples de cartes REQ qui ne pourront être utilisées qu’en mode Warzone. Il s’agit de versions améliorées de certaines armes, des modules d’armures, mais aussi des certifications qui permettent d’obtenir plus facilement certaines cartes REQ lorsque vous êtes équipé de cette carte.

3.2) Cartes avec éléments permanents utilisables en mode Warzone et Arena

Voici quelques exemples de cartes REQ qui ne pourront être utilisées en mode Warzone et Arena. Il s’agit de skins pour vos armes, des assassinats, des poses (stances), des armures, des emblèmes, des viseurs, et bien évidemment des casques. Vous pourrez constater qu’il ne s’agit que des items purement cosmétiques qui ne touchera en rien l’équilibrage du mode multijoueur Arena !!!

3.3) Cartes avec éléments à usage unique (Warzone et Arena)

Ces cartes sont à usage unique et elles offrent un boost temporaire, ce qui signifie qu’elles vont disparaître après utilisation. Attention, vous ne pouvez utiliser n’importe quel type de carte à usage unique en mode Arena ou Warzone. Il faut d’abord observer le coin inférieur droit pour voir si le logo représente un A de Arena ou un W de Warzone.

4) Les détails d’une carte de réquisition (REQ)


Nous allons désormais vous expliquer tous les détails d’une carte de réquisition avec la carte REQ du sniper Nornfang. Façonné des mains de Linda-058 des forces spéciales Spartan-II, le sniper Nornfang a été manufacturé à la base par l’armurerie Misriah qui était réputée pour leur équipe interne de tir de précision compétitive, avant de disparaître.

Dans l’exemple ci-dessus, vous pouvez observer le Sniper Nornfang de Linda qui  est une carte REQ à usage unique qui pourra être utilisé en mode Warzone. Voici les informations et détails qui se trouvent sur la carte :

Le niveau d’énergie: En mode Warzone, l’utilisation des armes puissantes, les véhicules, et les power-ups nécessitent une dépense d’énergie. Chaque carte REQ a un coût en énergie et il faut donc du temps pour que cette ressource se recharge, donc dépensez-la à bon escient. Pour équilibrer les matchs et assurer que les joueurs ne débutent pas simplement un match en étant surpuissant, les joueurs doivent gagner de l’énergie au cours du match pour débloquer l’utilisation des cartes à usage unique.

Le niveau REQ: Au fur et à mesure que le match en Warzone progresse, l’intensité de la bataille va monter en flèche au point de transformer le champ de bataille en une immense zone de guerre et de nouveaux instruments de destruction seront déployés. Lors d’un match de Warzone, les joueurs pourront augmenter leur niveau REQ de 1 à 9 en tuant des ennemis, les boss, et en complétant des objectifs. Les cartes REQ les plus puissants ne peuvent être utilisées qu’au cours de la phase finale critique du match en Warzone.

La rareté: Les Cartes REQ ont plusieurs niveaux de rareté dont le fameux niveau de rareté Mythique qui dépasse le niveau Légendaire, des items incroyablement rares. La répartition de la rareté des cartes de réquisition (REQ) est la suivante :

  • Commune (Common)
  • Non commune (Uncommon)
  • Rare (Rare)
  • Super-rare (Ultra Rare)
  • Légende (Legendary)
  • Mythique (Mythic)

Les certifications: Ce sont des cartes REQ permanentes qui, une fois débloquées, permettent aux joueurs de recevoir des cartes REQ à usage unique correspondantes à ce qui se trouve sur la carte de certification. Il y a une petite chance chance d’obtenir ces cartes REQ sans avoir de certification mais, pour augmenter vos chances, il est beaucoup plus facile de les obtenir avec la certification. En gros, vous avez la carte REQ avec la certification pour avoir des fusils d’assault rares, vous aurez plus de chances d’en avoir que les autres joueurs.

5) Les différents packs REQ


5.1) Les packs de réquisition (REQ)

Les packs REQ contiennent des cartes REQ, et sont disponibles sous plusieurs formes listées ci-dessous :

Les packs REQ Gold (Or), Silver (Argent) et Bronze

Les packs REQ Gold (Or): ils peuvent contenir des cartes REQ non communes jusqu’aux cartes REQ légendaires, et vous avez la certitude d’obtenir deux cartes permanentes.

Les packs REQ Silver (Argent): ils peuvent contenir des cartes REQ communes jusqu’aux cartes REQ rares, avec la possibilité d’obtenir deux cartes permanentes.

Les packs REQ Bronze: ils contiennent des cartes communes à usage unique mais il est possible d’obtenir une carte REQ permanente.

Les packs REQ Premium, ravitaillement, et Promotionnels

Les packs REQ Premium: ces packs REQ, tout comme le bundle REQ Warzone, fournissent de nombreuses cartes REQ avec beaucoup plus de chances d’obtenir des cartes plus rares et permanentes.

Les packs REQ de ravitaillement : ces packs s’obtiennent en achetant des produits Halo sous licence chez les revendeurs. Ils se déclinent en 3 packs : Basique, Intermédiaire, et Avancé.

Les packs REQ promotionnels: ce sont les packs que vous pouvez obtenir, par exemple, en précommandant votre copie de Halo 5: Guardians. Ils contiennent souvent des récompensées prédéterminées à l’avance. Ils se déclinent en 2 packs différents : Promotionnel et Promotionnel Avancé.

5.2) Les rangs Spartan

Les packs de rang Spartan peuvent être obtenus comme récompense lorsque vous montez de rang sur le champ de bataille en mode Arena et Warzone !!!

5.3) Les citations

Obtenez des citations et soyez récompensé avec des emblèmes rares et spécifiques pour prouver votre loyauté au combat !!!

6) Aperçu des autres cartes REQ


Voici un aperçu de certaines cartes REQ qui ont été dévoilées afin de personnaliser votre Spartan en mode multijoueur. Comme vous pouvez le constater, il existe différents types et degré de rareté que vous découvrirez à chaque déballage d’un paquet. Au moment de la sortie, plus de 1000 cartes de réquisitions seront disponibles , ce qui fait déjà beaucoup. Les développeurs rajoutent que des centaines de nouvelles cartes REQ seront disponibles au fil des mois afin de fournir une toute nouvelle expérience multijoueur aux fans de Halo 5: Guardians.

7) Vous pouvez déjà obtenir des packs REQ !!!


Chaque édition limitée, la version Deluxe (téléchargeable), ou encore la console Xbox 1To Halo 5: Guardians comprend 14 packs premiums qui seront livrés par 2 chaque semaine à partir du 27 octobre 2015, jour de la sortie.

Voici tous les moyens connus pour obtenir des packs de cartes REQ :


Sources : Halowaypoint.com et Xbox.com

Meteora Cedric

[Test] Slain sur Xbox One

slainban

Salut les amis, aujourd’hui je vais vous parler d’un jeu d’action/plateforme qui s’appelle Slain: Back from Hell. Il s’agit d’un jeu ID@Xbox où vous incarnez Bathoryn, un héros damné dans un univers très glauque dont le but est de libérer les six royaumes maudits gardés d’une main de maître par les 6 gardiens féroces. Il vous appartient donc de parcourir des décors sanglants (ndlr : c’est parfois bien abusé), et bien évidemment remplis de pièges, afin d’éliminer tous les ennemis qui oseront se dresser devant vous. Et votre personnage est loin de faire dans la dentelle en exécutant vaillamment des squelettes, des loups, des chevaliers et toute sorte d’ennemis qui possèdent un patern similaire à ce que l’on retrouve habituellement dans un Castlevania old school. 

image-51 image-48

Bathoryn, le personnage que vous incarnez, peut manier plusieurs armes mais aussi envoyer des boules de feu. On note ainsi la possibilité d’utiliser une épée de fer ou de fer, voir même une hache gelée. Pour passer de l’une à l’autre, il suffit d’utiliser le bouton multidirectionnel et le tour est joué. L’intérêt d’utiliser des armes différentes vient du fait que Bathoryn peut infliger beaucoup plus de dégâts sur certains types d’ennemis. Mais soyons clairs, même si les trailers laissent supposer qu’il suffit de marteler une touche pour parvenir à franchir les lignes ennemies, c’est très loin d’être le cas. Il sera nécessaire de se protéger, d’effectuer des pas arrières rapides et de concentrer ses coups tout en gérant la distance pour maximiser ses dégâts. En fait, selon moi, Slain: Back from Hell ressemble beaucoup plus à un petit Dark Souls 2D sans les mécanismes RPG qu’un Castlevania.

image-47 image-49

Vous aurez d’ailleurs souvent l’occasion de tomber nez à nez avec l’écran de Game Over à cause d’un piège qui n’est pas toujours évident de distinguer dans les décors; peut-être parce que vous avez voulu tenter un passage en force à travers les lignes ennemis pour atteindre le prochain checkpoint plutôt que de prendre votre temps à les éliminer avec patience. Fatalement, on a affaire ici à un véritable jeu retro avec le charme et les défauts que l’on pouvait retrouver autrefois. Ainsi, si vous serez ravis d’arpenter les décors en écoutant la bande son metal enregistrée par Curt Victor Bryant (ndlr : un membre des Celtic Frost), vous aurez tout de même un léger sentiment de lassitude face aux vagues d’ennemis qui se dresseront face à vous.  Slain: Back from Hell est disponible dès maintenant sur Xbox One pour 14,99€.

Meteora Cedric

La vidéo de la Nocturne/Event Halo 5 : Guardians au Media Markt Woluwe

HALOMMW

Pour la sortie de Halo 5: Guardians le 26 octobre 2015, le Media Markt de Woluwe avait organisé une nocturne pour les plus grands fan de Halo et l’une des premières vidéos est disponible. Au programme : goodies, cadeaux, un tournoi de Laser Game, un concours pour gagner une console Xbox One customisée par Vadu Amka, mais aussi les jeux, consoles et collectors Halo 5: Guardians au prix le plus bas en exclusivité pour la nocturne.

Pour ne rien manquer de nos activités, abonnez-vous à notre chaîne Youtube !!! 🙂

Vous pouvez suivre la Xbox Family sur :

FACEBOOK : www.facebook.com/xboxfamily.be
TWITTER : @XboxFamily_BE
TWITCH : http://www.twitch.tv/xboxfamily_be

Vous pouvez également me contacter via l’adresse presse qui se trouve ici : https://xboxfamilybe.wordpress.com/nous-contacter/

Meteora Cedric